lundi 10 février 2014

Magasinage

Vous ai-je déjà dit que je déteste magasiner?

Peu importe, je le redis encore : je déteste magasiner.

Sérieux si je pouvais m'acheter du linge sur Internet avec succès, je le ferais le reste de ma vie et je ne remettrais plus jamais les pieds dans un magasin. Mais c'est le « avec succès » qui manque à l'appel, la plupart du temps. Trop grand, trop petit, trop long... Si seulement j'avais pas à payer les frais de livraison pour tout retourner, et surtout, si j'avais pas à tout remballer et devoir me rendre au bureau de poste pour l'envoyer, ce serait faisable, j'imagine. Paresse, quand tu nous tiens.

Le conseil le plus overrated de la terre : « fouille dans les sections en liquidation, y'a plein de beau linge pas cher! » Je sais pas pour vous, mais moi quand je vois un rack à liquidation, je bouille de rage. Dans la vie, y'a genre trois choses qui me frustrent tellement que j'en ai mal aux os : l'injustice, l'intimidation pis les racks à liquidation. UGH. Tu passes 4 heures à faire grincer des supports d'un bord pis de l'autre à la recherche de quelque chose de potable, et ça c'est quand les vêtements sont pas tellement tassés comme des sardines que tu peux à peine mettre ta main entre deux supports. Quand tu trouves enfin quelque chose qui t'intéresse, c'est pas ta taille. C'est pas des blagues, juste de voir un rack à linge, je suis épuisée et frustrée d'avance.

En plus, mon cerveau semble passé maître dans l'art de filtrer les overdoses de stimulations visuelles. Après une demie-heure de magasinage, je vois pu rien. Tous les vêtements se ressemblent. J'ai les yeux dans le même trou, pas capable de focusser sur rien, je vois en noir et blanc, j'hallucine des éléphants mauves pis c'est là que je lève le drapeau blanc (ou le premier t-shirt blanc en forme de 10 pieds de long que je trouve... D'ailleurs pourquoi tous les t-shirts sont aussi longs de nos jours? C'est tu juste moi qui a un torse de longueur proportionnelle ou quoi? Ou ben tous les t-shirts sont supposés être des tuniques, finalement? Je vais arrêter ici parce que je m'enligne vers une grosse partie de chialage « dans mon temps là... », pis je me considère encore un peu trop jeune pour ça).

En plus, je me suis rendu compte que je connais vraiment pas la forme de mon corps et que je sais visiblement pas « comment » m'habiller. Ça m'a pris 15 ans à catcher que mon derrière est plutôt ROND, et que oui, je devrais porter des coupes CURVY. Dans ma tête, j'ai un cul plat et plate, j'ai la shape d'un garçon de 10 ans, et la seule forme que j'ai, c'est des seins « normaux ».

Ben non. Je suis un sablier, apparemment. Inspirant.

Bref, j'ai enfin découvert le type de jeans qui me va vraiment bien, soit boot cut ou évasé (À MORT LES SKINNY, SIOUPLAIT) et taille moyenne (À MORT LES TAILLES BASSE AUSSI). Bonus : pas de danger que ma craque de fesses nous fasse une visite-surprise quand je porte des tailles moyennes!

J'ai aussi enfin découvert les marques qui fittent avec ma forme. Et évidemment, c'est des marques hyper chères. Faut ben. Donc j'ai pas le choix de courir les soldes.

HAHAHA courir les soldes. Moi. Comme si.

Au moins, maintenant que je connais ma taille et mon type de jeans, je peux les acheter en ligne. Je cours les soldes virtuellement. Je dépense juste de l'énergie virtuelle. Et du vrai cash. Ça c'est moins le fun.

Manque juste les chandails, et ma vie d'évitage de magasin sera à jamais comblée.

Ou ben je devrais me trouver une meilleure amie qui tripe magasinage ben raide et qui se ferait un plaisir de faire toutes les boutiques pour me rapporter une tonne d'affaires à essayer.

Des preneuses?