lundi 20 janvier 2014

Chorale canine

J'adore les chiens.

Non vraiment, si je pouvais, j'aurais genre une meute de chiens au complet, 5-6 chiens avec leur propre hiérarchie de qui mange le premier, qui se couche le plus près du feu et qui se montre le bedon au premier sniffage de derrière.

J'ai grandi avec une merveilleuse schnauzer miniature, Tina.

Tina et moi à 10 ans
Donc je me suis toujours dit que quand j'aurai une maison, j'adopterai un chien.

Et là, j'insiste sur "quand j'aurai une maison". Une condition très importante pour moi. J'ai toujours pensé que c'était un peu la base de la co-vie avec un chien. Une maison, une cours où il peut sortir souvent, se rouler dans le gazon, courir comme un déchaîné, sans avoir à attendre que j'aie envie de le sortir prendre une "marche" de 5 minutes et le presser de faire son petit pipi ou son petit caca à coup de "ENWEILLE, J'AI FRETTE CALVAIRE".

En Californie, la grande majorité des complexes appartement acceptent les chiens, et ça, je le comprendrai jamais. Un chat, ça va. Ils demandent moins d'espace, sont petits et silencieux, et n'ont pas besoin de dépenser autant d'énergie pour être heureux. Mais un chien? Gnn...

La première fois qu'on a visité l'appart où j'habite maintenant, on est passé devant un couloir extérieur et on est tombés nez à nez avec un gigantesque mastiff du Tibet. GIGANTESQUE. Il se tenait debout devant la porte de ce qui devait être l'appart où il vit, et il nous a fixés en grognant.

Exemple de mastiff du Tibet
On a changé de couloir assez vite merci.

Bel accueil. D'un côté, tant mieux si le chien avait le droit de sortir de chez lui sans surveillance, mais dans ce cas particulier, c'est pour les autres êtres vivants de la place que je me fais du souci. Mais aussi, vu la taille de cette bête, je me suis demandé si c'était vraiment une bonne idée, dans un deux et demi, d'avoir un aussi gros chien. Il fait quoi quand son maître travaille toute la journée? Il tourne en rond dans le salon?

Et ça, c'est sans compter à quel point c'est gossant pour les autres, quand y'a une tonne de chiens dans un immeuble à appartements. Dès que l'un se met à japper, les autres suivent. Ce qui fait qu'on a droit à une chorale de jappement qui dure parfois des heures. C'est à s'en arracher les cheveux de la tête... On reçoit également de jolis cadeaux impromptus, du genre du vomi de chien dans l'ascenseur, un beau caca de chien dans l'entrée, etc.

L'autre jour, juste pour voir combien il y avait de chiens sur mon étage, en rentrant chez moi, j'ai fait sonner mes clés tout en marchant le long du couloir. J'ai compté 5 chiens qui ont répondu à l'appel.

Je trouve ça triste, des chiens dans des apparts.

Moi, ma meute, elle va vivre sur une ferme avec un gigantesque terrain où courir toute la journée. Pas chacun séparé dans son petit salon, à attendre que quelqu'un ait envie de lui offrir "une marche pipi".

Bon, j'ai pas VRAIMENT l'intention d'adopter une meute (surtout parce que je compte pas vivre sur une ferme), mais je vais m'assurer d'avoir une maison avec une cour avant d'adopter un chien, ça c'est sûr.

Aucun commentaire: