samedi 29 septembre 2012

L'art de me faire chier #14

Acheter des casseaux de framboises à 50 % de rabais, et me rendre compte une fois rendue à la maison que la moitié du dessous est pourrie, ce qui fait que j'ai payé la moitié mangeable 100 % du prix, mais qu'en plus, je me suis fait chier à trouver les framboises correctes avant de jeter le reste.

mardi 25 septembre 2012

Quétaineries

Là, je vais ouvrir tout grand mon coeur et vous avouer une chose : chaque année, quand l'automne se pointe le bout du nez, je deviens ultra quétaine.

Je sens d'ici votre curiosité. Quétaine comment, exactement?

Quétaine comme dans « j'accroche des guirlandes de fausses feuilles dans mes fenêtres ».


Quétaine comme dans « je brûle des chandelles aux noms aussi vagues qu'exaltants, comme Air d'automne, Citrouille épicée, Récolte du verger, Réconfort de foyer, Feuilles mortes et vers de terre ». J'exagère à peine.


Quétaine comme dans « je m'achète des saveurs de thé spécial de l'automne, et tout ce qui a les couleurs des bonbons en forme de maïs (candy corn) attire mon regard comme des diamants étincelants ».


Voyez-vous, l'automne, c'est ma saison préférée. J'étais pas folle-quétaine de même avant de quitter le Québec. Je pouvais profiter de l'automne pendant que ça arrivait. Je pouvais ouvrir mes fenêtres pour sentir le bon parfum des feuilles à l'agonie qui se meurent. Je pouvais m'emmitoufler dans un gros chandail chaud et boire un thé ben normal pour me réchauffer après une longue marche dehors, au frais.

Mais depuis que je suis ici, je n'ai plus la chance de vivre tout ça. Alors je fais ce que je peux pour recréer l'atmosphère de l'automne, avec des cossins quétaines à l'os qui me font un peu honte quand j'invite des amis à souper, mais dont je peux pas me passer.

Voilà.

Je vous en avoue, des choses intimes et personnelles, ces jours-ci!

On est presque des meilleurs amis maintenant.

Sur ce, je vais aller compléter mon trip d'automne en jouant à Costume Quest pour la 3e fois.

P.-S. Je vais sûrement chialer à propos de mon manque d'automne chaque année. Vous pourrez pas dire que je vous ai pas avertis!

vendredi 21 septembre 2012

Comment savoir si un chat vit chez soi


On me demande souvent quels sont les signes d'une occupation féline dans notre chez-soi. En effet, ces petites bêtes furtives et leur tendance à se fondre dans le décor rendent le diagnostic difficile, voire impossible. C'est pourquoi j'ai décidé de vous présenter une liste des indices témoignant qu'un chat vit bel et bien chez vous.

1. Meubles endommagés



Si vos meubles présentent d'étranges marques ou rainures, ou encore de minuscules perforations, il est probable qu'un chat se cache chez vous. Cependant, sachez que ces marques peuvent également indiquer la présence d'autres bêtes, comme des chiens, des souris, des hamsters ou des bébés qui font leurs dents. Soyez aux aguets!

2. Poils



La présence d'une quantité impressionnante de poils est un signe commun d'une occupation féline. Attention cependant de ne pas confondre les cheveux humains et les poils de chat. Assurez-vous que les poils sont courts et ne correspondent pas aux cheveux des gens qui fréquentent votre foyer. Par exemple, un long cheveu blond suspect indiquerait plutôt la présence d'une maîtresse clandestine que d'un félin. Consultez le guide des signes d'une occupation cocufiante pour plus de détails.

3. Empreintes inconnues


Si vous trouvez de petites traces de pas qui ne correspondent pas à la forme de vos souliers, vous avez probablement affaire à un chat. Notez cependant que si les empreintes sont d'une taille démesurée et ressemblent plutôt à la photo ci-dessous, vous avez affaire à un dinosaure. Sortez immédiatement de votre domicile et composez le 911.

Empreinte de dinosaure

4. Bosses sous les couvertures


Si des bosses insolites apparaissent sous les couvertures de vos lits bien faits, ne paniquez pas. Un chat se trouve très probablement dans votre maison. À moins que ce ne soit le linge sale de votre conjoint(e), ou un oreiller mal placé. Vérifiez avec prudence.

5. Chat sur le sofa




Si vous trouvez un chat sur votre divan, il est possible qu'un chat vive dans votre maison. Soyez à l'affût des autres signes pouvant confirmer cette hypothèse.

***

J'espère que ce petit guide vous aidera à déterminer si votre domicile fait l'objet d'une occupation féline. Si vous découvrez un ou plusieurs des signes présentés dans cet article, il est très probable qu'un chat occupe votre espace vital. La meilleure façon de composer avec une telle situation est de caresser le chat, de jouer avec lui, de le nourrir et de profiter de sa compagnie.

Bonne chance!

mardi 18 septembre 2012

Confession urbaine #6

Ça fait à peine quelques années que je commence à me foutre de ce que les gens peuvent bien penser de mes goûts musicaux. On dirait qu'à partir de 25 ans, les gens ont enfin autre chose à faire que juger les autres, ou alors c'est juste moi qui a fini par comprendre que ce que les autres pensent, c'est vraiment pas important.

Bref, tout ça pour dire que je l'aimais, moi, la chanson Toxic de Britney Spears quand elle est sortie. Mais j'ai dû faire semblant de pas l'aimer devant les autres, et l'écouter en cachette chez moi. PLUS MAINTENANT!

Dans le même ordre d'idée, je vous avoue aussi que j'adore Love You Like a Love Song de Selena Gomez, et que je l'écoute parfois en boucle, pour le fun.

JUGEZ TANT QUE VOUS VOUDREZ! Je vous entendrai pas à travers le son de ma toune à 12 000 décibels.

dimanche 16 septembre 2012

Ma première entrevue

La multi-talentueuse photographe et auteure Anne Jutras m'a proposé de participer à sa nouvelle chronique « Tête-à-tête », qui présente des entrevues avec des blogueurs qu'elle aime bien. C'est évidemment avec joie que j'ai accepté! Même que je suis la première. YAY!

Donc si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, jetez un coup d'oeil à mon entrevue. Je me sens toute spéciale et professionnelle, tout à coup. Je voudrais remercier ma mère pour ses encouragements et... Ah non? C'est pas le bon contexte?

Bouh.

Au fait, profitez-en pour admirer les magnifiques photos d'Anne, ça vaut le détour!

samedi 15 septembre 2012

Tomates

Des fois, je rêve d'avoir une caisse de tomates molles.

Comme ça, je pourrais lancer des tomates sur ceux qui savent pas vivre en société et qui pullulent dans le stationnement sous ma fenêtre.

Une tomate sur le gars avec sa souffleuse à feuilles qui s'entête à essayer de souffler sur 3-4 feuilles à 7 h du matin.

Une tomate sur le camion à vidanges qui décide de se pointer trop tôt, souvent, et qui doit absolument reculer pendant un bon 20 minutes en faisant BIP BIP BIP BIP.

Une tomate sur chaque personne qui sort du resto à 3 heures du matin et qui trouve que le stationnement, c'est donc ben la place idéale pour se dégourdir les cordes vocales. Le plus fort possible.

Une tomate sur la fille qui a klaxonné 12 fois (j'ai compté) afin que son amie sorte dudit resto pour venir la rejoindre, et ce, à 2 h du matin.

Messemble que ça ferait donc du bien, lancer des tomates sur ceux qui nous enragent.

mercredi 12 septembre 2012

Ménage électronique

Je sais pas pour vous, mais moi, mon bureau est toujours en désordre. Je parle bien sûr du bureau de mon ordinateur, pas de mon bureau en bois. En fait, je travaille sur mon divan avec mon ordinateur portable, alors j'ai pas de vrai bureau où foutre le bordel.

J'utilise mon bureau virtuel pour savoir où je suis rendue dans mes contrats. J'accumule les fichiers à faire, les factures, les glossaires, etc. Je les aligne par projet pour m'y retrouver un peu, mais reste qu'après un bout, c'est un vrai fouillis de fichiers et j'y vois plus rien.

Quand ça devient tellement grave que je ne vois presque plus mon fond d'écran, je me botte les fesses pour faire le grand ménage du bureau. Je classe les fichiers dans les dossiers de mes clients, je supprime les photos inutiles, je déplace des trucs ici et là.

J'ai pensé vous montrer un petit avant et après, pour le plaisir (oooh quel plaisir!). Bon, l'avant est vraiment pas si pire que ça, j'ai déjà vu pire, mais je sentais quand même qu'un nettoyage s'imposait.

Avant

Après
Une fois que c'est fait, je me sens toute propre et je respire mieux.

C'est bizarre à quel point le désordre peu déranger, même virtuel.


P.-S. Le fond d'écran est une gracieuseté d'Extra Ordinary, une bande dessinée en ligne que j'ai découverte il y a peu et que j'aime bien.

mardi 4 septembre 2012

Coups de coeur du mois d'août

1. Les sacs de pois mange-tout de Safeway

Prélavés, naturellement sucrés, délicieux. C'est mieux qu'un sac de chips, mais je passe à travers tout aussi rapidement. Enfin une collation santé que j'aime. Pour le moment, en tout cas. Je me tanne vite des collations...


2. Les macarons Folle aux chats de Lorazepam

Pas juste parce que Nova en fait partie, là! Mais aussi parce que les profits vont servir à payer la facture du vétérinaire de la pauvre chatte gériatrique Po qui est tombée malade le mois dernier. Elle vend aussi d'autres macarons (comme le macaron de Po contre la hausse), des T-shirts, et bientôt des affaires cool en Hama Beads! Moi, je lui ai commandé un aimant Totoro pour mon frigo :D


3. Ce foetus de Hello Kitty à la fois traumatisant et fascinant

Je sais pas pourquoi. Ça me fascine de voir ce que les gens peuvent créer. Avouez que c'est bien fait, quand même!


4. Cette liste des 21 choses les plus terribles au monde

Allez voir, c'est pas si terrible que ça. C'est plus drôle qu'autre chose. Quoique le numéro 14...

5. Les graines de tournesol enrobées de chocolat de Trader Joe's

C'est incroyable à quel point un mélange aussi simple que du chocolat et des graines de tournesol puissent être aussi délicieux. On est loin du mélange de noix et de M&M. Les amandes enrobées de chocolat, c'est RIEN à côté de ça. J'essaie de ne pas en acheter trop souvent parce que j'ai de la misère à m'arrêter...