mardi 29 novembre 2011

dimanche 27 novembre 2011

Retard

J'ai rien publié sur Les Diaphanes la semaine dernière et je m'en suis voulue. Trop de trucs à faire et bla bla bla. La vraie vie prend toujours toute la place!

Mais puisque Les Diaphanes est supposé être mon blogue de « je me remets à écrire plus sérieusement », je me suis botté le derrière pour écrire aujourd'hui!


Faudrait bien que je commence à penser au texte de la semaine prochaine tout de suite...

vendredi 25 novembre 2011

Ironie


Dans le temps où on vivait encore à Seattle, on a eu la joie de lutter contre une infestation de poissons d'argent (cliquez ici pour une photo... à vos risques). Ces maudites bébittes hyper rapides apparaissaient sur nos murs deux ou trois fois par jour, probablement dans le but d'affaiblir notre pauvre petit coeur et, ultimement, provoquer une crise cardiaque, leur laissant ainsi l'appart entier pour s'envoyer en l'air à leur aise et former une méga colonie capable de dominer le monde.

Ou quelque chose du genre...

Le hic, c'est qu'après quelques mois, on s'est un peu habitué de les voir et on ne paniquait plus autant. C'est là qu'ils ont sorti l'artillerie lourde : les araignées. Les araignées adorent les poissons d'argent. Mon copain a HORREUR des araignées. Pire que moi. Et donc, après avoir passé près de mourir deux ou trois fois en découvrant (du coin de l'oeil, évidemment) des araignées grosses comme ma paume de main en train de grimper tranquillement sur le mur, on s'est dit qu'il était temps de déménager dans un autre appart en ville.

Un samedi matin, mon copain me parlait pour la première fois de son désir de déménager en Californie, loin de la pluie et des poissons d'argent (qui adorent l'humidité). Je n'étais pas certaine à ce moment-là de vouloir m'éloigner encore plus du Québec, et donc je lui ai fait remarquer que les araignées sont beaucoup plus abondantes et grosses dans le sud.

Sa réponse?

- Bof, c'est pas grave, je suis pas si pire que ça. C'est juste des bé--BAAAAAAAAAAAAHH!!!!!

Il venait de spotter une araignée au plafond, juste au-dessus de moi, qui s'est mérité le prix de l'apparition la plus opportune de l'année.

Oh ironie, quand tu nous tiens.

mardi 22 novembre 2011

Pour un sourire

Je marche dans les rues de San José jusqu'au bureau de poste le plus près (20 minutes de marche, quand même). Les feuilles commencent enfin à mourir, elles agonisent sur le sol en craquant sous mes pas. Ça sent l'automne en plein novembre : l'écorce mouillée, l'air frais empreint des effluves de l'hiver et la terre. J'adore!

J'attends mon petit bonhomme de traversage d'intersection au coin d'une rue, absorbée dans mes pensées pas rapport, quand un jeune homme d'environ mon âge passe devant moi à vélo. Sans s'arrêter, il me regarde, pointe vers mes pieds et dit :

- Excusez-moi, mademoiselle, on dirait que vous avez perdu votre sourire.

Et moi, comme une idiote, je regarde sur le sol à la recherche de ce que j'aurais bien pu perdre, jusqu'à ce que mon cerveau décode la fin de la phrase. Je relève la tête en riant.

Il se retourne et me crie « Ah! Le voilà! », puis continue son chemin.

Définitivement la meilleure façon au monde de faire sourire les gens :)

jeudi 17 novembre 2011

Tremblements

Il y a quelques semaines, j'ai vécu mon premier vrai tremblement de terre, un 4 sur l'échelle de Richter. Rien de dangereux, mais je dois avouer que j'ai pas trop apprécié l'expérience. Je savais d'ailleurs pas si je devais me pitcher en dessous de la table tout de suite, ou conserver ma dignité et faire comme mon copain : rien. J'ai opté pour un milieu, soit paniquer et regarder autour de moi comme une épaisse, mais sans me lever, pendant que mon copain rit de ma face de « OH MON DIEU ON VA TOUS MOURIR ».

Tout ça dans les 20 secondes que le tremblement de terre a duré.

Ça m'a rappelé la toute première fois où j'ai senti un tremblement de terre quand j'habitais au Québec. Je devais avoir environ 6 ou 7 ans, et tout ce dont je me souviens, c'est mes parents qui commentent ce qui vient de se passer, et moi qui leur demande « C'est quoi un tremblement de terre? »

« C'est quand la terre tremble, ça fait shaker la maison un peu. »

Je me rappelle beaucoup plus de l'image qui est apparue dans ma tête en entendant cette définition que de tout le reste. Et cette image est restée ancrée en moi tellement fort que chaque fois qu'on mentionne « tremblement de terre », elle apparaît dans ma tête.

Pour votre plaisir et votre divertissement, j'ai décidé de mettre cette image sur papier (digital) pour vous la montrer.


Eh oui, je pensais que la Terre entière tremblait, et non pas seulement le sol. Et apparemment, je pensais aussi que l'univers tournait autour de ma maison, qui prend pas mal toute la place sur la planète.

Et j'ai également inventé une cheminée, parce qu'en fait, on n'en avait pas dans notre maison...

La seule explication logique à tout ça, c'est que dans ma tête, je vivais dans mes dessins de bonhommes allumettes poches.

mercredi 16 novembre 2011

L'art de me faire chier #3

Siffler tout en ramassant les feuilles mortes à 7:00 du matin, question de faire chier tout le monde qui dort encore. Comme si tu faisais pas déjà assez de bruit avec ton chariot mal huilé.

vendredi 11 novembre 2011

Troll aux cheveux roses

J'ai remarqué que plusieurs d'entre vous tombent sur ma page en cherchant « troll cheveux roses ». Puisque je n'ai publié qu'une photo d'un troll aux cheveux bleus, je me sens un peu coupable que vous atterrissiez ici sans trouver ce que vous cherchez, alors pour me faire bonne conscience, je vais vous donner un coup de main.

Voici une photo d'un troll aux cheveux roses :




Et même que je vais aller encore plus loin, parce que je suis généreuse comme ça, moi! Voici un lien où vous pouvez vous procurer un troll aux cheveux roses : c'est par ici, mes amis! Mais faites vite, c'est une vente Ebay...

Non, non. Ne me remerciez pas. Tout le plaisir est pour moi!

mardi 8 novembre 2011

Ce que j'aime le plus des États-Unis...

En désordre :

1. Black Friday. C'est la même chose que le Boxing Day au Québec, mais AVANT Noël! Ingénieux, n'est-ce pas? C'est fou à quel point je sauve de l'argent pour les cadeaux grâce au Black Friday. Mais en ligne seulement. Vous ne me verrez jamais dans un magasin le jour de Black Friday. Je ne suis pas suicidaire.

2. Amazon.com. Contrairement à Amazon.ca, on trouve de tout chez Amazon.com, même un ami... ou deux ou dix. Plus besoin de se faire chier dans les magasins!

3. Le système de santé. Je sais que c'est terrible pour ceux qui n'ont pas d'assurance maladie, mais pour ceux comme moi qui en ont une grâce à la job, c'est incroyable à quel point le système de santé est supérieur à celui du Québec. Les médecins sont disponibles et chaleureux, les cliniques sans rendez-vous ouvertes 24h sont presque toujours désertes (donc aucune attente), les tests se font rapidement (dans la semaine!) et je reçois tous les résultats par courriel deux ou trois jours plus tard.

4. Les impôts. Ça va de soi.

5. Le fait que tous les blocs appartements ou presque contiennent un gym gratuit, et souvent une piscine.

6. Panera Bread et Specialty's, deux restaurants qui offrent des soupes et des sandwichs santés TELLEMENT délicieux. Miam.

7. Red Mango. Le meilleur yogourt glacé que j'ai mangé de ma vie. Je savais pas qu'il y avait différentes qualités de yogourt glacé, mais laissez-moi vous dire que ça fait une grosse différence.

8. Internet sans limite de téléchargement ou de téléversement. Ou en tout cas, une limite tellement haute que c'est vraiment difficile à dépasser.

9. La possibilité d'écouter des épisodes de téléséries sur les sites Internet des grandes chaînes de télé comme ABC, NBC, FOX, etc.

10. Pandora. Une radio en streaming qui permet de découvrir de nouveaux artistes en se basant sur tes goûts musicaux.

vendredi 4 novembre 2011

Petit sondage...

Depuis que j'ai commencé à écrire dans ce blogue, j'essaie de publier un billet chaque mardi et chaque vendredi. J'essaie aussi d'écrire un billet par semaine sur Les diaphanes, ce qui fait que je publie trois billets par semaine.

Mais je me demande si c'est un peu trop? Avec les choix de divertissement qui abondent de nos jours, je sais que vous n'avez pas nécessairement envie de me lire trois fois par semaine. Et peut-être que je devrais calmer mes ardeurs, au risque de manquer de trucs sur lesquels chialer d'ici trois mois...

Donc j'ai envie de tâter le pouls de mon « lectorat » (si on peut appeler mes trois amis et ma mère un lectorat) :P

J'ai donc créé un petit sondage dans la barre du menu à droite et je vous invite à clique-cliquer comme vous le faites si bien et à me donner votre avis.

Merci de votre attention,
- La direction

mercredi 2 novembre 2011

Brume

Un mur de brume dans mon tout récent, tout frais sorti du four et tout chaud petit texte sur Les Diaphanes.

(Est-ce que ça paraît que j'ai vraiment faim?)